Vous ne connaissez rien au merchandising (et vous avez tort !)

Les bibliothécaires ont une culture professionnelle forte. C’est souvent un atout mais cela peut être un handicap lorsque nos œillères nous empêchent de regarder ce qui se passe ailleurs. Depuis le boom de la notion de troisième lieu par exemple, l’aménagement de l’espace est devenu un sujet important en bibliothèque. Pourtant, dans la littérature pro, on n’évoque presque jamais les problématiques similaires aux nôtres qui se posent dans le monde de la vente, dans les librairies et dans les commerces de détail en général. J’espère vous convaincre que nous avons pourtant beaucoup à apprendre du merchandising, l’art de valoriser les produits et d’aménager les espaces de vente. Lire la suite

Le « bookstore model » : le retour de la vengeance des classements par centre d’intérêt

Je travaille en ce moment à la création d’une nouvelle médiathèque. Forcément, dans ce type de projet, la question du plan de classement se pose assez vite : comment mettre en scène les collections pour que des usagers de toutes sortes trouvent ce qu’ils cherchent de façon autonome ?

La plupart des bibliothèques emploient la vénérable Classification Décimale de Dewey mais il existe des alternatives ! Depuis une dizaine d’années, plusieurs bibliothèques, essentiellement américaines, se félicitent d’avoir abandonné la CDD pour basculer vers un nouveau système inspiré des pratiques des libraires. Elles remettent au goût du jour les classements par centres d’intérêt qui ont connu une gloire éphémère dans les années 80… Lire la suite

Une exposition qui s’invite dans les rayonnages

Les expositions en bibliothèque – et en particulier celles qui portent sur la littérature ou sur l’objet-livre – posent deux types de problème : d’abord, le dispositif scénographique (vitrines, panneaux, cimaises…), les espaces de lecture et les rayonnages de collections sont des entités hétérogènes. Du coup, l’exposition est souvent coupée du reste de la bibliothèque, sans véritable interaction avec l’offre documentaire. D’autre part, des livres, des objets imprimés ou même des manuscrits, ce n’est pas très intéressant à voir exposé. Lire la suite