Rencontre avec Matthieu Bonicel – L’innovation à la BnF

bnfL’entretien qui suit est un peu la suite de celui que j’avais réalisé avec Marie-Laure Habérard en 2015. Comme Marie-Laure, Matthieu Bonicel est chargé de l’innovation dans son établissement. L’échelle est complètement différente puisqu’il s’agit de la BnF. On retrouve néanmoins des constantes, comme l’idée que l’innovation n’est pas seulement numérique, ou l’enjeu d’une « culture de l’innovation. »

Je souhaitais rencontrer Matthieu pour qu’il me parle de son travail mais aussi du projet Venir à la BnF qui a permis à des étudiants en design d’investir la Bibliothèque pour imaginer des dispositifs centrés sur les usagers… Lire la suite

Prêter des instruments de musique en bibliothèque

mediatorLa semaine dernière, j’étais au congrès de l’Acim à Clermont-Ferrand pour parler de Design thinking. J’ai fait beaucoup de rencontres passionnantes et je remercie vivement les organisateurs de m’avoir invité ! Les bibliothécaires musicaux font preuve d’une belle inventivité pour surmonter la crise (réelle ou supposée) que traverse la musique en bibliothèque et inventer de nouvelles offres. Parmi les initiatives qui m’ont particulièrement interpellé, il y a le prêt d’instruments que les collègues de Toulouse et Cherbourg ont mis en place presque simultanément à la fin de l’année 2015. Lire la suite

« Le Design thinking en bibliothèque » est en ligne !

dtebCe billet sera très bref puisque l’essentiel est à lire ailleurs. Il y a quelques mois, j’ai écrit deux articles consacrés au « design thinking », une méthode permettant de conduire des projets innovants centrés sur les usagers. Dans l’un de ces textes, j’évoquais un guide destiné aux bibliothécaires rédigé par la société américaine IDEO et je proposais aux personnes intéressées de se joindre à moi pour le traduire. C’est maintenant chose faite grâce à l’aide précieuse et à la persévérance d’Emilie Barbier, Coline Blanpain, Pascale Chartier (pour la traduction) et Emmanuelle Painvin (pour la mise en pages). Lire la suite

Les collections atypiques : prêter autre chose que des produits culturels ?

Ça fait plusieurs dizaines d’années qu’on parle de « médiathèques » pour désigner les bibliothèques modernes. Pourtant, si vous essayez d’en imaginer une, il y a de fortes chances pour que vous pensiez d’abord à des rayonnages de livres. Ce primat du livre – et plus généralement des produits culturels – occulte peut-être une partie du potentiel des bibliothèques en tant qu’institutions citoyennes : et si la spécificité des bibliothèques ne résidait pas dans leur dimension culturelle mais plutôt dans le double principe de la collection et du prêt ? On pourrait imaginer de prêter bien autre chose que des livres, des cds ou des dvds…  Lire la suite

Rencontre avec Marie-Laure Habérard – l’innovation à la BM de Bordeaux

bibliobatosmallDans nos profils de poste, on voit de plus en plus apparaitre des missions liées à l’innovation. Il s’agit d’un phénomène assez facile à expliquer : les usagers sont de plus en plus demandeurs de nouveaux services et le numérique crée sans cesse de nouvelles opportunités. Par ailleurs, les métiers des bibliothèques sont traditionnellement axés sur le temps long des collections et sur les tâches répétitives qu’elles impliquent (catalogage, équipement, prêt-retour). La conjonction de ces deux facteurs (un climat propice à la nouveauté + un métier qui l’est moins) explique pourquoi l’innovation devient une fonction à part entière dans certains organigrammes. Lire la suite

Du crowdsourcing pour connaitre le temps d’attente à la Bpi

affluencesEn janvier 2014, le Parisien titrait sur « l’interminable attente à l’entrée de la bibliothèque de Beaubourg. » La file d’attente de la Bibliothèque publique d’information, bien connue des lecteurs de la capitale, est presque devenue une attraction parisienne en soi. La bibliothèque est ouverte 6 jours sur 7, 62 heures par semaine, une amplitude rarement égalée. Elle accueille en moyenne 5000 visiteurs par jours pour un peu plus de 2000 places assises. La rançon de ce succès c’est une attente parfois interminable, qui peut atteindre plus de 2 heures pendant certaines périodes,… Lire la suite