« Le Design thinking en bibliothèque » est en ligne !

dtebCe billet sera très bref puisque l’essentiel est à lire ailleurs. Il y a quelques mois, j’ai écrit deux articles consacrés au « design thinking », une méthode permettant de conduire des projets innovants centrés sur les usagers. Dans l’un de ces textes, j’évoquais un guide destiné aux bibliothécaires rédigé par la société américaine IDEO et je proposais aux personnes intéressées de se joindre à moi pour le traduire. C’est maintenant chose faite grâce à l’aide précieuse et à la persévérance d’Emilie Barbier, Coline Blanpain, Pascale Chartier (pour la traduction) et Emmanuelle Painvin (pour la mise en pages). Lire la suite

Idée à voler : le Toronto library passport

torontoJ’ai eu un peu trop de travail le mois dernier pour trouver le temps d’écrire quelque chose ici. Histoire de redémarrer en douceur, je vais consacrer un mini billet à un très chouette support de communication des bibliothèques de la ville de Toronto, le Toronto library passport. Ne vous attendez pas à quelque chose de révolutionnaire : il s’agit d’un simple répertoire des bibliothèques de la ville. Il y a tout de même deux ou trois twists que j´aime beaucoup dans cet élégant petit carnet et qui peuvent peut-être inspirer des bibliothécaires français… Lire la suite

Concours de conservateur : un retour d’expérience

concoursLorsque j’ai passé le concours de conservateur, il existait un forum qui s’appelait Biblionline. J’y avais glané de bons conseils. J’ai l’impression que les informations sont plus éclatées à présent (ou alors je ne connais pas les bons forums). Quoi qu’il en soit, je me suis dit qu’il pourrait être intéressant d’entendre un candidat parler de son expérience. J’ai donc posé quelques questions à Soledad qui vient de réussir le concours de conservateur. Pour être précis, il s’agit du concours interne de conservateur des bibliothèques d’État mais les remarques qui suivent pourront être utiles à tous les candidats aux concours de catégorie A. Lire la suite

Les collections atypiques : prêter autre chose que des produits culturels ?

Ça fait plusieurs dizaines d’années qu’on parle de « médiathèques » pour désigner les bibliothèques modernes. Pourtant, si vous essayez d’en imaginer une, il y a de fortes chances pour que vous pensiez d’abord à des rayonnages de livres. Ce primat du livre – et plus généralement des produits culturels – occulte peut-être une partie du potentiel des bibliothèques en tant qu’institutions citoyennes : et si la spécificité des bibliothèques ne résidait pas dans leur dimension culturelle mais plutôt dans le double principe de la collection et du prêt ? On pourrait imaginer de prêter bien autre chose que des livres, des cds ou des dvds…  Lire la suite

Hashtags et médiation numérique

Je ne sais pas si vous êtes au courant mais demain, le samedi 22 août, c’est la deuxième édition du Ray’s Day, une journée baptisée en l’honneur de Ray Bradbury et consacrée à la célébration du livre et de la lecture, des auteurs et des lecteurs. A la base, il s’agit d’une idée de Neil Jomunsi (un auteur très actif sur les réseaux sociaux) qui a rencontré un certain succès l’année dernière. Dans ce billet, je pars de l’exemple du Ray’s day pour évoquer l’intérêt de ce genre d’événement, né et relayé sur les réseaux sociaux, pour faire de la médiation numérique. Lire la suite

Rencontres numériques : Education à l’image, aux médias et au numérique

rcnLes 8 et 9 juin derniers avait lieu à la Cinémathèque française une nouvelle session des Rencontres numériques organisées régulièrement par le Ministère de la Culture. Le thème était cette fois-ci l’éducation à l’image, aux médias et au numérique. Il s’est dégagé de ces deux journées un certain consensus mais aussi une perplexité partagée : si l’éducation aux médias et au numérique est unanimement reconnue comme un enjeu politique majeur, les modalités de sa mise en oeuvre sont encore très floues et restent largement à définir… Lire la suite

Comment introduire le design thinking en bibliothèque ?

design2Si vous avez lu mon billet sur le design thinking, vous vous sentez peut-être l’âme d’un designer ? Vous avez peut-être envie de créer des expériences utilisateur inédites ou de prototyper des services innovants ? En bref, vous avez envie d’avoir un ornithorynque dans votre établissement (je parle de la structure dédiée à l’innovation chez Mattel, pas de l’animal !) En même temps, vous vous demandez comment impliquer votre syndicaliste bougon dans une démarche constructive, comment mettre en place une unité dédiée à l’innovation en étant noyé sous le travail quotidien ou comment convaincre une tutelle frileuse d’investir dans une démarche expérimentale… Lire la suite

Qu’est-ce que le design thinking ?

dtDans mon billet précédent, je soulignais l’importance de l’innovation en bibliothèque. Mais comment s’y prendre pour innover ? Doit-on se fier uniquement à l’intuition ou bien y a t-il des outils sur lesquels s’appuyer ? Dans ce billet, je vais parler du design thinking, une méthode née dans les ateliers des designers mais qui s’étend désormais à toutes les sphères où l’on cherche à innover : industrie, technologie, services… et même la culture. Si vous avez vu le tag « Management » au bas de cet article vous vous apprêtez peut-être à aller voir ailleurs… Lire la suite

Rencontre avec Marie-Laure Habérard – l’innovation à la BM de Bordeaux

bibliobatosmallDans nos profils de poste, on voit de plus en plus apparaitre des missions liées à l’innovation. Il s’agit d’un phénomène assez facile à expliquer : les usagers sont de plus en plus demandeurs de nouveaux services et le numérique crée sans cesse de nouvelles opportunités. Par ailleurs, les métiers des bibliothèques sont traditionnellement axés sur le temps long des collections et sur les tâches répétitives qu’elles impliquent (catalogage, équipement, prêt-retour). La conjonction de ces deux facteurs (un climat propice à la nouveauté + un métier qui l’est moins) explique pourquoi l’innovation devient une fonction à part entière dans certains organigrammes. Lire la suite

Retour sur les États Généraux de la bande dessinée

egbdLe 42e festival d’Angoulême s’est achevé il y a quelques jours. Le moral, tout comme le climat, n’étaient pas au beau fixe. Beaucoup de festivaliers portaient encore le deuil suite à l’assassinat des dessinateurs de Charlie hebdo début janvier. Les rues détrempées par la pluie étaient recouvertes de unes du journal satirique collées sur les murs ou placardées dans les vitrines des magasins et le plan vigipirate renforcé imposait des contrôles draconiens à l’entrée de chaque espace. C’est dans cette ambiance un peu particulière qu’une centaine d’auteurs s’est mobilisée pour… Lire la suite