Une liste de projets centrés sur l’usager en bibliothèque

blocnoteDans le prolongement de mes précédents billets « retours d’expérience » consacrés au design thinking et au co-design en bibliothèque, je partage avec vous un outil de veille. Il s’agit d’une liste de projets « centrés sur l’usager » en bibliothèque. Les démarches que j’inclus sous cette étiquette sont variées mais unies par un solide air de famille : design thinking, design de service, design d’expérience, co-design, ethnographie appliquée. Lire la suite

Co-design et démarches participatives dans les bibliothèques d’Helsinki

helsinkiEn général, lorsqu’on me demande de définir en deux mots le design thinking, j’explique que c’est une méthode de conduite de projet permettant de développer des services qui répondent vraiment aux besoins des usagers. Mais les approches inspirées du design ont d’autres vertus : elles peuvent être employées comme de véritables techniques participatives permettant au public de co-construire des services (on parle alors de co-design ou de design participatif). C’est cet aspect que je souhaite approfondir dans ce billet, à partir de l’exemple des bibliothèques d’Helsinki. Lire la suite

Futurelib : un programme de design thinking en bibliothèque universitaire

futureliblogoDepuis que le Design thinking en bibliothèque est sorti, ce type de méthode est mieux connu des bibliothécaires. La plupart des professionnels ont maintenant une petite idée de ce dont il s’agit, mais c’est parfois un peu abstrait : on me demande souvent des exemples de projets ou des études de cas. À cet égard, le programme Futurelib de Cambridge est une ressource très précieuse. C’est un programme de design ambitieux en BU qui est aussi très bien documenté. Dans ce billet, je vais présenter sous une forme synthétique ce qui est déjà facilement accessible en ligne – mais en anglais – sur le blog de Futurelib. Lire la suite

Prêter des instruments de musique en bibliothèque

mediatorLa semaine dernière, j’étais au congrès de l’Acim à Clermont-Ferrand pour parler de Design thinking. J’ai fait beaucoup de rencontres passionnantes et je remercie vivement les organisateurs de m’avoir invité ! Les bibliothécaires musicaux font preuve d’une belle inventivité pour surmonter la crise (réelle ou supposée) que traverse la musique en bibliothèque et inventer de nouvelles offres. Parmi les initiatives qui m’ont particulièrement interpellé, il y a le prêt d’instruments que les collègues de Toulouse et Cherbourg ont mis en place presque simultanément à la fin de l’année 2015. Lire la suite

« Et si on faisait connaissance ? » (à propos de doc@paris)

hands2Depuis quatre mois environ, je travaille activement pour mettre en place et animer un réseau d’échange de savoirs et de pratiques entre professionnels des bibliothèques, de la documentation et de la culture baptisé doc@paris. Dans ce billet, je me propose de revenir sur la genèse de ce projet et de vous présenter les initiatives dont il s’inspire (les réseaux doc@brest et doc@rennes). Enfin, si vous avez le courage de tout lire jusqu’au bout, je convie les personnes intéressées à un rendez-vous pour en parler de vive voix autour d’un verre… Lire la suite

« Le Design thinking en bibliothèque » est en ligne !

dtebCe billet sera très bref puisque l’essentiel est à lire ailleurs. Il y a quelques mois, j’ai écrit deux articles consacrés au « design thinking », une méthode permettant de conduire des projets innovants centrés sur les usagers. Dans l’un de ces textes, j’évoquais un guide destiné aux bibliothécaires rédigé par la société américaine IDEO et je proposais aux personnes intéressées de se joindre à moi pour le traduire. C’est maintenant chose faite grâce à l’aide précieuse et à la persévérance d’Emilie Barbier, Coline Blanpain, Pascale Chartier (pour la traduction) et Emmanuelle Painvin (pour la mise en pages). Lire la suite

Idée à voler : le Toronto library passport

torontoJ’ai eu un peu trop de travail le mois dernier pour trouver le temps d’écrire quelque chose ici. Histoire de redémarrer en douceur, je vais consacrer un mini billet à un très chouette support de communication des bibliothèques de la ville de Toronto, le Toronto library passport. Ne vous attendez pas à quelque chose de révolutionnaire : il s’agit d’un simple répertoire des bibliothèques de la ville. Il y a tout de même deux ou trois twists que j´aime beaucoup dans cet élégant petit carnet et qui peuvent peut-être inspirer des bibliothécaires français… Lire la suite

Concours de conservateur : un retour d’expérience

concoursLorsque j’ai passé le concours de conservateur, il existait un forum qui s’appelait Biblionline. J’y avais glané de bons conseils. J’ai l’impression que les informations sont plus éclatées à présent (ou alors je ne connais pas les bons forums). Quoi qu’il en soit, je me suis dit qu’il pourrait être intéressant d’entendre un candidat parler de son expérience. J’ai donc posé quelques questions à Soledad qui vient de réussir le concours de conservateur. Pour être précis, il s’agit du concours interne de conservateur des bibliothèques d’État mais les remarques qui suivent pourront être utiles à tous les candidats aux concours de catégorie A. Lire la suite

Les collections atypiques : prêter autre chose que des produits culturels ?

Ça fait plusieurs dizaines d’années qu’on parle de « médiathèques » pour désigner les bibliothèques modernes. Pourtant, si vous essayez d’en imaginer une, il y a de fortes chances pour que vous pensiez d’abord à des rayonnages de livres. Ce primat du livre – et plus généralement des produits culturels – occulte peut-être une partie du potentiel des bibliothèques en tant qu’institutions citoyennes : et si la spécificité des bibliothèques ne résidait pas dans leur dimension culturelle mais plutôt dans le double principe de la collection et du prêt ? On pourrait imaginer de prêter bien autre chose que des livres, des cds ou des dvds…  Lire la suite

Hashtags et médiation numérique

Je ne sais pas si vous êtes au courant mais demain, le samedi 22 août, c’est la deuxième édition du Ray’s Day, une journée baptisée en l’honneur de Ray Bradbury et consacrée à la célébration du livre et de la lecture, des auteurs et des lecteurs. A la base, il s’agit d’une idée de Neil Jomunsi (un auteur très actif sur les réseaux sociaux) qui a rencontré un certain succès l’année dernière. Dans ce billet, je pars de l’exemple du Ray’s day pour évoquer l’intérêt de ce genre d’événement, né et relayé sur les réseaux sociaux, pour faire de la médiation numérique. Lire la suite